Geneva Street Fishing Genève pêche de rue

Objectif pêche à Genève

Pêche aux leurres durs par Jean-Claude Piffaretti

 

J’ai commencé à pêcher il y a 33 ans. Comme le temps passe. Je pratiquais la pêche au bouchon, à la cuillère, à la plombée, au cadre et à la canne, surtout en plein centre de Genève. J’ai très peu pratiqué la pêche en petite rivière faute de moyens de locomotion, mais à Genève pas besoin de faire des kilomètres pour trouver du poisson.

 Depuis 6 ans, j’ai découvert la pêche aux leurres durs, suite à la découverte du Salon de pêche de la Roche-sur-Foron. Les résultats furent très vite concluants et depuis je la pratique à 95% de mes sorties.

J’ai apprécié ce mode de pêche pour son côté technique : recherche de la bonne taille du leurre, bonne profondeur, bonne couleur. Il faut se remettre en question à chaque sortie car le bon leurre d’hier ne sera pas forcément bon aujourd’hui.

 Toutes les infos que je veux vous faire partager sont utilisées à Genève mais peuvent être adaptées dans d’autres lieux.

 

Matériel :

 

  • Une canne entre 1,80 et 2,30 m. suffit amplement, puissance entre 5 et 20 gr.
  • J’utilise de la tresse, moins de souplesse permet de bien sentir le leurre travailler et on peut utiliser un diamètre plus fin qui nous permet de lancer plus loin. Une tresse entre 0,10 et 0,15 centièmes suffit  largement.
  • Comme bas de ligne j’utilise du fluorocarbone entre 0,18 et 0,28 centièmes. La tresse émettant du bruit dans l’eau, je mets 2 à 3 m. que je termine avec une agrafe sans émerillon.
  • Des lunettes polarisantes pour 2 raisons : d’une part pour distinguer le fond de l’eau, les algues, branches, vélos, caddies, barrières, etc., et d’autre part pour se protéger les yeux des hameçons triples car une ligne bien tendue par une belle  truite ou un brochet peut revenir comme une balle lorsque le leurre lâche, la faute au manque de souplesse de la tresse.
  • Le cadre vous permet aussi cette pêche mais seulement avec du fil nylon car la tresse ne se déroule pas au lancer avec la main.

                                                                                               Les leurres :

 

Les leurres se différencient par la longueur de la bavette :

 

  • Bavette courte : entre 10 et 60 cm. de profondeur.

  • Bavette mi-longue : jusqu’à 1,50 m. de profondeur.

 

  • Bavette longue : env. 2,50 à 3 m. de profondeur.

 

La profondeur du leurre peut varier selon la hauteur à laquelle vous vous trouvez par rapport à la surface de l’eau : plus vous serez surélevé plus vous perdrez de la profondeur, la force du courant joue aussi un rôle.

Suivant la profondeur de l’eau, vous pouvez aussi modifier la profondeur de votre leurre avec votre canne : la pointe au ras de l’eau fera descendre le leurre à sa profondeur maximum, et plus vous remonterez votre canne, plus le leurre perdra de la profondeur. Cette action peut être très utile comme par exemple au bord de l’Arve ou sur les bords du Rhône, côté St-Jean.

 

Au centre de Genève, le courant est souvent fort et il est préférable d’utiliser des leurres allongés avec grande bavette. Les couleurs naturelles (imitation truite, vairon, perche et blanc) donnent de très bons résultats. Quand l’eau est teintée, essayez aussi des couleurs flashys voir fluos.

 

Le plus de cette pêche : vous aurez toujours votre matériel avec vous dans la voiture, le scooter, jamais abîmé ou pourri dans sa boîte, toujours en bon état, prêt à servir par -10° ou +50° et, surtout pour votre femme, pas de vers ou d’asticots dans le frigo.

 

Le moins : le prix parfois élevé de certains leurres ou la passion qui prend le dessus rend impossible la sortie d’un magasin sans acheter un leurre car on est sûr que celui-là va fonctionner mieux que les autres. Mais pour 3 boîtes de vers, vous aurez acheté un leurre qui, sauf manque de bol, vous fera plusieurs saisons.  

Avec un minimum de technique vous verrez que cette pêche vous fera bouger énormément de poissons : pour la faim, la défense du territoire, la curiosité mais bien sûr elle ne ce concrétisera pas forcément par une attaque.

 

Les poissons que vous pourrez attraper sont : truite, perche, brochet, chevesne, silure,  barbeau.

 

J’espère vous avoir donné envie  de pratiquer cette pêche et au plaisir de vous rencontrer au bord de l’eau.

 

                                                                          Piffaretti  Jean-Claude