Geneva Street Fishing Genève pêche de rue

Objectif pêche à Genève

Disparition alarmante des insectes et autres invertébrés dans nos cours d’eau.

Bonjour à tous,
images

Depuis plusieurs années maintenant, nous témoignons de la disparition alarmante des insectes et autres invertébrés dans nos cours d’eau.

La plupart du temps, on nous assène que les IBGN sont bons, et que les pesticides sont quasi absents des analyses.images (4)

Je vous invite donc à prendre 20 minutes pour écouter une émission de la RSR sur le sujet, qui donne la parole à deux spécialistes de l’écologie des insectes.

Les néonicotinoïdes: DDT du 21e siècle?: http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/prise-de-terre/6139972-les-neonicotinoides-ddt-du-21e-siecle-27-09-2014.html?f=player/popup

Egalement un article du monde sur le sujet: http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/06/24/le-declin-massif-des-insectes-menace-l-agriculture_4444051_3244.html

Vous y apprendrez que la quasi disparition des insectes est imputable aux néonicotinoïdes, , et que ce constat est fait depuis seulement….quelques années! Soit exactement le temps qu’il nous a fallu pour constater le phénomène.images (3)

Une fois de plus, nous aurons été des observateurs attentifs et des précurseurs…..assez inefficaces! Il nous faut vraiment réfléchir à une nouvelle association  faîtière, et à des alliances avec les environnementalistes, pour donner plus de poids et de crédit à nos positions qui sont souvent bonnes!!!

On en cause sous peu.
images (2)

Pour l’instant, je vous recommande sincèrement de prendre le temps d’écouter cette émission (20 minutes) qui donne tellement de valeur à nos observations.

Les néonicotinoïdes sont une classe d’insecticides agissant sur le système nerveux central des insectes avec une toxicité inférieure chez les mammifères. Les néonicotinoïdes sont parmi les insecticides les plus utilisés à travers le monde. Plusieurs études scientifiques ont souligné l’impact négatif de cette famille sur lesabeilles et bourdons en laboratoire et lors de tests en conditions contrôlées ; et de nombreux apiculteurs mettent en cause ces molécules pour expliquer le syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles1. Au-delà des seuls butineurs, les néonicotinoïdes sont soupçonnés de nuire à l’ensemble des êtres vivants vertébrés ou invertébrés, comme le montre une étude publiée en juin 2014 !images (5)